Culture – Synthèse des résultats

Le diagnostic culturel mené en 2013 avait pour but de favoriser la réflexion autour de la construction d’une politique culturelle orientée vers la mutualisation. Le processus a été commandité par le Comité de Pilotage du Contrat de Développement Durable Région Rhône-Alpes (CDDRA) et coordonné par le Conseil de Développement Durable du Pays Diois (CLDD).

Pour mener ce diagnostic, le CLDD s’est fait accompagné, selon un cahier des charges que vous pouvez consulter dans l’espace participatif, par l’ADRETS, association spécialisée dans le développement des services publiques et intervenant sur tout le territoire alpin.

Le travail a consisté globalement en un inventaire de l’existant sur et en dehors du territoire, une enquête auprès des acteurs culturels et le recensement de l’ensemble des acteurs. Le tout fut cadré par cinq réunions publiques et un Comité de Suivi composé d’acteurs culturels Diois, de responsables associatifs, de représentants des collectivités locales et territoriales, qui s’est réuni à neuf reprises tout au long du diagnostic. Le processus a ainsi été un espace de rencontres et d’engagements.

Aujourd’hui, nous disposons de résultats à traiter et à exploiter !

La synthèse fait ressortir quatre grands axes de travail qui sont :

  • Le besoin de gouvernance locale
  • Le développement d’un accès aux lieux et aux matériels mutualisé
  • L’aide au regroupement des compétences
  • Favoriser la transversalité dans les projets / l’accès à la culture pour tous

>>> ICI UN SHEMA DE SYNTHESE

Au sein de chacun de ces axes des orientations sont proposées, que vous pouvez retrouver directement dans la synthèse disponible dans l‘espace participatif.

Le travail statistique a permis de dresser un tableau de la répartition des aides financières sur le territoire (tous les chiffres en Annexes). Il en ressort que la ville de Die est le principal financeur et que le financement de la culture dans le Diois est globalement équivalent à celui des villes rhône-alpines. Sur les 115 structures ayant été aidées entre 2010 et 2012, 65% d’entre elles l’ont été au niveau locale sur de faibles montants. Seulement 5 structures accèdent à des aides supra-départementales.

Le Comité de Suivi a repris son activité le 29 juillet dernier. Il va dans les semaines à venir construire un plan d’action qui devrait s’établir autour de trois pistes :

  • Scénariser les orientations
  • Établir une cartographie collaborative des acteurs et lieux culturels
  • Évaluer le processus de la Recherche-Action